CLUB DE
Sanary Le Beausset Joséphine Baker

En 1994, quelques épouses de kiwaniens du club Bandol – Sanary ont souhaité créer un club exclusivement féminin dans la division « Côte d'Azur - Monaco » dont tous les clubs étaient masculins. Les clubs de Bandol – Sanary et Toulon – Doyen ont accueilli avec intérêt ce projet et sont nos parrains. Après de multiples difficultés Martine DUBEC en tant que Présidente Fondatrice a reçu le certificat d'Organisation le 30 Mai 1995 et la Charte le 15 Juin 1996 par le Gouverneur du District France – Monaco Christian KIESSEN. Dès l'origine les membres ont souhaité que les actions sociales soient principalement destinées à l'enfance malheureuse. C'est ainsi qu'il a été décidé d'ajouter à notre nom de club « Joséphine Baker » pour rendre hommage à son rôle auprès des enfants.

Retour aux articles

REMISE DE CHEQUES DES JOSEPHINES

Publié le 16 septembre 2019

Par Jean-Yves Jaffray

Le club féminin de Sanary Le Beausset Joséphine Baker a comme chaque année, réuni les associations et organismes qu’il aide tout au long de l’année pour une remise de chèques à plusieurs d’entre eux.

Nous nous sommes retrouvés avant la dernière statutaire précédant les vacances, autour du verre de l’amitié, dans le très beau cadre des jardins de l’hôtel Ibis Style, notre siège social.

S’ajoutant à tous les montants déjà distribués cette année, Il a été dispensé à cette occasion la somme totale de 3342 € au profit des associations  suivantes :

  • Hôpital San Salvadour à Hyères qui accueille des enfants atteints d’handicaps très lourds.
  • Association de hand Ball dont les jeunes joueurs nous aident pour la mise en place et le démontage du matériel lors de nos manifestations comme le salon des artisans d’art ou les lotos
  • Centre Provençal de la Mucoviscidose (CPM). Il s’agit d’un centre crée par des kiwaniens il y a une trentaine d’année pour permettre à des jeunes adultes atteints de mucoviscidose de travailler. Ils réalisent des travaux d’impression, de reprographie, des sites internet et autres travaux.
  • L’association Aide moi à grandir qui informe les parents d’enfants porteurs d’un handicap sur les thérapies ou les stratégies permettant de favoriser le développement du potentiel moteur et éducateur de leurs enfants
  • Dyspraxie 83
  • Trisomie 21
  • Haricot magique. Cette association prend en charge des enfants autistes certains jours pour aider les familles.

C’est toujours un moment privilégié que cette rencontre annuelle car les associations peuvent échanger autour de leurs problématiques parfois très proches et de ces échanges peuvent naitre de véritables richesses.

C’est aussi un moment important dans la vie du club qui peut ainsi mesurer l’importance et l’aide qu’apportent ses actions.

Genevieve Donet Monteagud

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :