Prix de Littérature

Pour chacune et chacun d’entre nous, le Kiwanis est avant tout un club service dont le but est “Servir les Enfants du Monde”. Il s’agit là d’un engagement humaniste auquel nous sommes tous attachés et que nous associons fréquemment dans nos clubs à des actions culturelles (conférences, visites de musées, de sites historiques, etc.). Diverses actions visant à développer le goût de la lecture chez les jeunes enfants sont également conduites par certains de nos clubs. C’est dans ce contexte qu’est venue l’idée de créer un Prix Littéraire du Kiwanis France-Monaco. Son but est d’apporter notre contribution à la promotion de la littérature francophone par la reconnaissance et la découverte d’auteurs débutants.

kiwanis prix littérature3

 

Prix Littéraire 2018

Pour cette troisième édition du Prix Littéraire du Kiwanis, les membres du comité ont choisi parmi cinq romans, celui de Laetitia Colombani, Ed. Grasset,

La tresse

La tresse

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

Message de Laetitia Colombani


Paris, le 7 mai 2018,

Chères Kiwaniennes, chers Kiwaniens,

Je suis extrêmement touchée de recevoir ce prix pour mon premier roman « la Tresse », et sincèrement désolée de ne pas être physiquement présente parmi vous – je me suis engagée il y a longtemps déjà à participer à une manifestation littéraire dans le sud de la France aujourd’hui, et ne peux m’y soustraire.

Je me sens au plus haut point concernée par l’engagement de votre club en faveur des enfants dans le monde. Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi de placer une petite fille indienne au cœur du récit de mon livre. Le combat de Smita, sa maman, pour qu’elle aille à l’école et accède à l’éducation qu’elle-même n’a pas reçue, est à mes yeux un combat essentiel, nécessaire, vital.

Je suis moi-même mère d’une enfant de cet âge, et me suis identifiée pleinement à cette femme que j’ai voulu mettre en lumière. Je suis en train de travailler, en compagnie d’une illustratrice, à un album tiré de ce roman, destiné aux enfants qui sortira en novembre prochain aux Editions Grasset Jeunesse ; il retrace le voyage de Smita et Lalita à travers l’Inde, et raconte comment, malgré leur statut d’Intouchables, elles vont parvenir, par le biais de l’éducation, à une vie meilleure.

Je remercie chacun d’entre vous pour ce prix qui me touche infiniment, et pour toutes les actions que vous menez en faveur des enfants, de l’éducation, et de la lecture. Votre combat est aussi le mien.

Bien à vous tous,

Laetitia

+++++

Les autres finalistes sont :

  • Ces rêves qu’on piétine.

Sébastien SPITZER,  Ed. de l’Observatoire

Ces rêves qu'on piétine

Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets.

Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille.

Elle aurait pu le sauver.

Elle s’appelle Magda Goebbels.

  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Raphaëlle Giordano, Ed. Eyrolles

Ta deuxième vie commence...

– Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.

– Une quoi ?

– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…

– Mais… Comment vous savez tout ça ?

– Je suis routinologue.

– Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

 

  • L’enfant dans la neige avec un cartable et un fusil.

Stephane Oks, Ed. Toucan noir.

'enfant dans la neige...

Un hiver rigoureux, beaucoup de neige. La France est sous tension après des attentats islamistes. Les quartiers sont au bord de la rupture.

Alexandre Kazan est gendarme dans un gros bourg du Vercors. Il est né sur le plateau et n’aime que ses montagnes, loin de la ville et du terrorisme.  De temps en temps, il se dit qu’il aime bien aussi sa nouvelle collègue, la jolie Souhad.  Mais il se force à ne pas y penser.

Pourtant on s’ennuie ferme à la gendarmerie d’Autrans.

Jusqu’à ce matin où se déclenche une double alerte : une jeune fille de la région, qui remontait de Grenoble pour le week-end, a disparu et au même moment, une employée du Crédit Agricole de Villard a appelé, paniquée, pour signaler une attaque avec prise d’otage. Un braquage très inquiétant puisqu’il pourrait être mené par des hommes équipés de fusils d’assaut.

Pour le gendarme Kazan, il n’est pas certain que les montagnes soient un refuge solide et l’incendie pourrait bien partir d’un village perdu, sur un plateau enneigé…

 

  • Nuit persane.

Maxime Abolgassemi, Ed. Erick Bonnier.

Nuit persane

– Mathieu, as-tu respiré une fois, une seule fois, le parfum d’une fleur dans un jardin de ce pays ? me demande Leyli.

Non, Mathieu n’aura pas le temps de humer les roses de Chiraz.

Arrivé à Téhéran en 1976, il y découvre d’abord le Lycée Râzi qui lui offre le cadre rassurant d’un établissement français pour expatriés, tandis que son père est en charge du nucléaire iranien. Le Chah fait alors la une des magazines parisiens, son pays est le meilleur allié de l’Occident dans la région.

Puis, très vite, un autre Iran se révèle à Mathieu. Tombé amoureux fou de Leyli, il est happé par une Révolution totalement inédite qui allait radicalement changer le monde, et qui le dresse contre son père.

 

+++++

Règlement du Prix Littéraire du Kiwanis

1. Le Prix Littéraire du Kiwanis International District France-Monaco est destiné à récompenser une œuvre littéraire écrite en langue française pour promouvoir des auteurs débutants quelque soit leur âge. Ce Prix souligne l’engagement du Kiwanis France-Monaco dans l’action culturelle et la promotion de la francophonie.

2. Le Prix est organisé par un comité de sélection composé de Kiwaniens et de non-Kiwaniens. Toute personne (Kiwanienne ou non Kiwanienne) qui souhaite faire partie du comité de sélection doit en informer Patrick Maurel (patrick.maurel@inserm.fr).

3. Conditions de participation :

•          Auteur d’un premier ou d’un second roman, quelqu’en soit le sujet.

•          Roman non préalablement primé, et édité depuis moins de deux ans à compter du 1er Janvier de l’année en cours.

•          Le roman doit être présenté sur proposition d’un(e) Kiwanien(ne).

•          Les romans édités à compte d’auteur sont recevables.

•          Date limite de dépôt des romans auprès du comité de sélection : 31 Octobre.

•          Ce concours n’est pas ouvert aux auteurs Kiwaniens.

4. Le comité de sélection enregistre les romans proposés et sélectionne 5 d’entre eux à partir des résumés (quatrième page de couverture). Il en communique la liste aux Kiwaniens/Kiwaniennes par l’intermédiaire du site web du Kiwanis International District France-Monaco et du Kiwanis Magazine, au plus tard le 30 Novembre.

5. Chaque lecteur (Kiwanien ou non Kiwanien) reçoit (à sa demande) ou télécharge une fiche de classement qu’il remplit et envoie au comité de sélection avant le 15 Avril, dernier délai.

6. Le comité de sélection établit le classement à partir de ces fiches.

•          Le roman arrivant en tête est proclamé vainqueur du “Prix Littéraire du     Kiwanis District France-Monaco (année)”

•          Le résultat est annoncé au Congrès Annuel (Mai) en présence du lauréat.

+++++

 

Prix de Littérature 2017 :

Le Prix de littérature 2017 du Kiwanis International District France-Monaco a été attribué à Carine Bausière pour son roman : « Qui décide tous les soirs, d’allumer les étoiles ? »

Prix Littéraire 2017

kiwanis prix littérature2

Prix de Littérature 2016 :

Le Prix de littérature 2016 du Kiwanis International District France-Monaco a été attribué à Bernard Prou pour son roman “Alexis Vassilkov ou La vie Tumultueuse du Fils de Maupassant” (Brouette éditions). À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une ultime idylle avec la peintre Lioubov Andréievna Vassilkova. Les tribulations d’Alexis, leur fils irrévélé, le conduisent dans la Russie révolutionnaire. Bientôt le jeune médecin fait partie de l’entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où il est initié à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l’appui occulte d’un chamane yakoute et l’amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et la France de son enfance. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire…

kiwanis prix littérature1

 

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :