CLUB DE
Douai

Club masculin fondé en 1981 (Président Fondateur : Lucien Foulon). 23 membres. Principales manifestations organisées par le club : braderie, collecte de jouets, repas des aînés et tournoi de golf.

Retour aux articles

J.N.A., J.A.A., etc

Publié le 20 mars 2019

Par Jean-Yves Jaffray

J.N.A., J.A.A. Journée Nationale de l’Audition, journée annuelle des aînés

Mois de mars actif à Douai ! Il y eut d’abord la septième édition de la Journée Nationale de l’Audition, jeudi 14  mars. Articles dans la presse, portiques d’entrées de ville, banderoles à des points « stratégiques » : la préparation avait été au top… et le résultat l’a été aussi. En effet, près de deux cents personnes sont venues faire un test gratuit de leur audition tout au long de la journée. Quatre audio-prothésistes étaient venus « soutenir » l’O.R.L. du club, Bruno Maetz ! Parmi elles, beaucoup de quadras, quinquas, sexas, etc,  de nombreux employés communaux de Douai et peu de jeunes. Ils devraient pourtant se pencher sur cette question de santé primordiale, eux qui, souvent, ont des écouteurs dans les oreilles à longueur de journée. Un axe d’action pour l’avenir ?

J.N.A., J.A.A.

En fin de journée,  les Kiwaniens firent coup double avec une importante remise de chèques par leur président, Alain Ogez : 3.700 euros au Secours Populaire du Nord et à ses sections locales, suite à la vente de décembre ; 500 euros au Noël de La Voix du Nord ; 500 euros à « L’Oreille enchantée de Merlin », un garçonnet qui doit subir une intervention chirurgicale aux Etats-Unis. C’était une partie de la recette du concert choral organisé en octobre.

Ils eurent à peine le temps de souffler puisque, trois jours plus tard, c’était la J.A.A., la journée annuelle des aînés, organisée depuis les débuts du club voici bientôt quarante ans. Transport depuis l’EHPAD jusqu’au parc Charles-Fenain, soupe au chou et bœuf bourguignon maison, tartes, tombola (sans perdants), pas de danses, ils furent une bonne vingtaine à profiter de ces quelques heures de détente en compagnie de Kiwaniens et de leurs épouses, maillon indispensable à la réussite de cette journée, tant dans la préparation (cuisine, décoration des tables) que dans la remise en conformité des lieux. Il ne s’agissait pas qu’une chaise ne fût pas à sa place !

J.N.A., J.A.A.

Patrice Wibaut

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :