CLUB DE
Le Havre Seine Estuaire

Club masculin créé en 1976 (Président fondateur : Georges Caillard. 17 membres

Retour aux articles

LES CLUBS KIWANIS LE HAVRE SEINE ESTUAIRE ET YVETOT CAUDEBEC ONT SOUTENU L’ASSOCIATION CULTURES DU COEUR

Publié le 21 février 2017

Par Jean-Yves Jaffray

Après-midi festive au cinéma Gaumont pour deux cents jeunes invités de Cultures du coeur

« Quand serons-nous sages ? Jamais ! « 

En répétant la chansonnette, les apprentis clowns du village d’enfants de Criquetot-l’Esneval, nez rouge et visage maquillé, avancent en balançant leur corps devant le public rassemblé dans la salle de cinéma. Les deux cents jeunes invités par le Pôle Image Haute Normandie et Cultures du Cœur Haute Normandie, enfants pris en charge par l’IDEF-HI(Institut Départemental de l’Enfance et de la famille) ou familles aidées, applaudissent les petits apprentis qui présentent l’art du clown et de l’improvisation après seulement deux ateliers animés par la Compagnie de clowns Nez à Nez. L’ambiance s’échauffe quand leur succède Jean-Carl Feldis pour un atelier bruitage avec les cris de peur, les rugissements, les gouttes de pluie, les mains en l’air…

Après la pause, c’est la projection du film d’animation le voyage d’Arlo.

Le havre Cultures du coeur

« Certaines familles viennent pour la première fois au cinéma » souligne Pierre Lemarchand, coordinateur du dispositif Passeur d’Images. On imagine leur joie, rendue possible grâce, entre autres, à l’aide financière du Kiwanis dont la devise est « Servir les enfants du monde ». Jean-Pierre Chombart, président de Cultures du cœur qui permet de donner accès aux activités culturelles pour les plus défavorisés, est d’ailleurs le fondateur du club Kiwanis Yvetot Pays de Caux. Il était accompagné pour cette après-midi festive de Georges Goument, Lieutenant-Gouverneur de la division Haute Normandie Seine Maritime, de Christian Ruiz, président du club Le Havre Seine Estuaire et de Dominique Quertier président du club Yvetot-Caudebec.

 

Pierre et Anne Liberge

                       

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :