CLUB DE
Charmes Saintois

Club masculin créé en 1977 (Président fondateur : René Eury). Il comprend 20 membres

Retour aux articles

Kiwanian Airlines à Lunéville

Publié le 04 août 2022

Par Arlette Chambras

Kiwanian Airlines à Lunéville, reprise des baptêmes de l’air

 De nombreux clubs repondent à notre appel du 18 juin, jour effectivement fixé pour notre grand meeting aérien. Les clubs kiwanis Nancy, Opalinska, Euro-Amitié, Majorelle, Houdemont-Mirabelle, Charmes, Toul et Pont-à-Mousson ont conjointement décidé de faire un « arrêt au club » de Lunéville.

Depuis deux ans, nous n’organisions  plus  ces manifestations  pour les raisons de crise sanitaire.  Nos actions sociales « battaient de l’aile » . Avec enthousiasme et détermination nous avons « relancé la machine « .

Baptêmes de l’air pour 160 enfants

Le dit jour, 160 enfants venus de différents centres spécialisés (Lunéville, Vic-sur-Seille, Ludres, Baccarat, St-Nicolas-de-Port, Flavigny, Pulnoy, Pont-à-Mousson) sont sur le tarmac pour un baptême de l’air.

Le plan de vol est organisé de longue date par François, chef de bord qui pilote la journée. Il est  secondé par une escadrille de stewards et autres contrôleurs préposés à la sécurité.

Dès les premières heures, sept équipages sont  à pied d’œuvre auprès de leurs machines volantes pour entamer en alternance une trentaine de rotations chacun. Véritable pont aérien, décollages vont « bon train » surtout pour les atterrissages, par une météo radieuse à l’unisson du sourire des enfants.

Au sol, se succèdent de multiples activités. Les enfants   » s’éclatent en faisant un tour sur de rutilantes motos ou dans quatre jeeps américaines en attendant leur tour . ils ont aussi en avant gout de voler   de sauter  en l’air sur une structure gonflable en forme d’aéroplane.

Libre comme l’air

« Libre comme l’air » est une expression courante. Si nous sommes libres, c’est grâce au courage d’aviateurs qui ont perdu la vie lors de combats aériens durant les derniers conflits. Une stèle à proximité des pistes rappelle leurs noms.  Une gerbe y est rituellement déposée chaque année en présence d’autorités et de quelques enfants pour leur faire prendre conscience du devoir de mémoire.

Une journée inoubliable

À l’escale de midi, Michel, notre maître queux, ne sert pas moins de 200 repas pour restaurer petits et grands, un vrai « d’hélice », constat d’un gastronome en culotte courte.

Quelques dernières rotations clôturent la journée .Merci aux  80 bénévoles « z ailés » indispensables à la réussite de cette journée. Les enfants repartent  la tête dans les nuages, voire dans les étoiles, fût-ce en plein jour.

2000 est un chiffre emblématique associé à un type de Mirage, mirage bien réel à Lunéville car depuis que le club organise des baptêmes de l’air, ce chiffre est maintenant largement dépassé, tant les enfants depuis des années prennent les avions « Dassault » !

 

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :