CLUB DE
Bandol Sanary Sud Sainte Baume

L'aventure du Kiwanis Bandol Sanary commence en 1976, alors que quelques membres de «la Table Ronde», Club Service de jeunes cadres, touchés par la limite d’age imposée par ses statuts ( 40 ans ), souhaitaient poursuivre efficacement leur relation amicale. La rencontre de l’un d’eux, Pierre Dragusseau , invité à une réunion du Kiwanis Toulon Doyen, avec Roger Luccioni, lieutenant Gouverneur de la division Provence Cote d’Azur Corse, fut à l’origine de la création du Kiwanis Bandol Sanary, parrainé par Toulon Doyen et Marseille Doyen. Au fil des ans notre Club a été géniteur de nombreux Lieutenants Gouverneurs et Gouverneurs..

Retour aux articles

stage de poterie pour les enfants de l’association « Trisomie 21 var » offert par le club Kiwanis Bandol Sanary Sud Ste Baume

Publié le 23 mai 2022

Par Arlette Chambras

Un atelier initiation à la poterie avec 7 enfants de l’association « trisomie21 Var »

L’atelier poterie réunit durant trois jours : Jules, Eloi, Noah, Victor, Solène et Charlotte. Céline, l’éducatrice partage avec les enfants cette belle expérience. Cécile; la potière, partage son savoir-faire. Elle initie les enfants  au vocabulaire spécifique  de l’art de la poterie, dans une ambiance calme et sereine. Elle leur apprend le travail avec la terre .c’est l’occasion pour nos stagiaires de développer de belles compétences dans un contexte sain et créatif.

Déroulement du stage

Cécile travaille sa terre humide sur une table avec ses mains ou des outils. Quand la pièce a la forme voulue, elle est mise à sécher et ensuite elle est cuite dans un four. Il existe des terres blanches, brunes, rouges, lisses ou chamottées (avec des grains).

Le premier jour nous avons utilisé une terre chamottée et le deuxième jour une terre lisse.

Et le troisième jour nous avons pu peindre nos créations.

L’occasion d’apprendre le vocabulaire technique pour la poterie

  • Faire des pressions : on chasse les bulles d’air/ c’est la technique de la tête de bélier
  • Une crouteuse : c’est pour rendre la terre plate
  • Guillocher : c’est faire des traces dans la terre pour coller après
  • Jointer : c’est souder les deux parties entre elles
  • Des engobes : c’est de l’oxyde de couleur qu’on dilue avec de la terre en poudre et de l’eau. C’est comme une pâte colorée constituée de pigments et d’argile, utilisée pour changer la couleur d’une pièce avant cuisson
  • Enfournement : c’est l’action de mettre les pièces dans le four.
  • Estèque : c’est un outil de bois dont le potier se sert pour finaliser l’apparence d’une pièce crue (lisser, éliminer la barbotine, etc.)
  • Barbotine : c’est de la pâte d’argile mélangée avec de l’eau qui permet de coller des décors sur une poterie

L’imagination, la créativité , le partage; la complicité au rendez vous de ce stage

Travailler la terre avec nos mains nécessite une surface propre pour pétrir et modeler.

Quel que soit la terre utilisée, il faut découper un morceau de terre avec un fil à découper en fonction de la quantité d’objets que l’on veut réaliser.

En poterie, pas besoin de beaucoup de matériel pour commencer.

Cécile propose de créer des animaux marins le premier jour. Puis le deuxième jour, nous avons créé des tasses, des mugs ou des pots…
On a créé suivant nos goûts et nos besoins et parfois on a voulu faire un autre animal !

Cet atelier poterie  a permis de développer les imaginaires, enrichir la complicité, encourager la pair-aidance…découvrir un nouvel espace de communication et progresser ensemble dans une activité, quelle belle expérience !

Créer des pièces de poterie permet à chaque enfant de se fixer  des défis, de résoudre les problèmes et d’apprendre à relativiser les erreurs. C’est une activité créative aux nombreux bénéfices.

Un grand merci aux stagiaires, à Cécile,

Le Kiwanis remplit sa mission en offrant  à ces enfants un moment de créativité, de joie

 

Faites connaitre cette publication sur les réseaux :